Cimetière Saint-Léonard

Consulter les tarifs pour la décoration de tombes, les droits d’inhumation - concessions – monuments et les décorations pour les manifestations en ville de Fribourg.

Heures d'ouverture

du 15 février au 31 mars
08h00 à 18h00
du 1er avril au 30 septembre
07h00 à 20h00
du 1er octobre au 31 octobre
07h00 à 18h30
du 1er novembre au 14 février
08h00 à 17h00

Magasin et administration

du lundi au jeudi
08h00 à 11h30 et 13h30 à 17h00
vendredi et veille de fêtes
08h00 à 11h30 et 13h30 à 16h00

En 2019 le magasin est ouvert les samedis matin, de 08h30 À 11h30, aux dates suivantes :

  • les 23 et 30 mars

  • le 20 avril

  • les 18 et 25 mai

  • les 19 et 26 octobre

  • le vendredi 1er et samedi 2 novembre

Contact

Cimetière Saint-Léonard
Allée du Cimetière 3
1700 Fribourg
026 351 70 15
cimetiere [at] ville-fr [.] ch

    Heures d'ouverture
    A propos du cimetière

    D’importance nationale et régionale, lieu de mémoire de la ville, le cimetière Saint-Léonard est composé de quatre secteurs, couvrant 10 hectares, définis par l’ordre de leur création. Aménagé en 1901-1903 sur le plans de l’architecte Isaac Fraisse, les secteurs un et deux sont les plus anciens. Il fut agrandi en 1923, sur les plans de l’architecte paysager Adolf Vivell sur le modèle du cimetière forêt. En 1972, une nouvelle extension lui donne sa superficie actuelle.
     
    Dans le cadre général du renouvellement de la conception des espaces verts de la ville et de l’exploitation qui en résulte, le cimetière apparait comme un cas singulier et emblématique. L’imbrication des valeurs fonctionnelle, sociale et symbolique en fait sa principale qualité et rend cet espace vert d’emblée prioritaire dans la stratégie d’ensemble.
     
    La volonté de la Ville est d’améliorer la qualité du cimetière en augmentant l’offre en biodiversité, promenades et espaces verts, tout en réduisant les coûts d’exploitation et d’entretien à long terme.
     
    Dans ce but, un urbaniste impliqué dans la planification des espaces verts publics et un architecte paysagiste, au fait de leur exploitation et de la mise en œuvre, ont joint leurs compétences pour proposer des solutions. L’avant-projet en cours de réalisation se concentre dans un premier temps sur la partie inférieure et la plus ancienne du cimetière.