Bandes cyclables - Avenue de l'Europe

Marquage de bandes cyclables à la montée et à la descente. Mise en voie centrale banalisée. Suppression de trois places de parc en haut de l’avenue, côté montée.

Situation

Image

Détails

Caractéristiques techniques

  • Largeur de la chaussée: min. 8.7 m; max. 9 m
  • Longueur de la chaussée: 264 m
  • TJM: 12’200 veh./jour

Planification
Première étape d’un aménagement cyclable qui sera amélioré dans le cadre du projet TransAgglo

Financement
Budget de fonctionnement

Initié par
Service de la mobilité de la Ville de Fribourg

Mise en service
Courant 2019

Contact
Antoine Bussard, Service de la mobilité, 026 351 74 42

Bilan

----- Redimensionnement de la longueur de la présélection en direction du giratoire Europe-Louis-d’Affry-Tivoli
Icône de bus
-----

Pas de changement

Sécurisation et facilitation du trajet

+170 m de bande cyclable à la montée et + 188 m à la descente

-----

Pas de changement

Suppression de trois places de stationnement

Compensation par la complémentarité d’usage des places de parc du Collège Gambach.

-----

Pas de changement

Plan

Image

Description 

Des bandes cyclables sont marquées sur toute la longueur de l’avenue de l'Europe. Pour des raisons de respect des normes, les bandes sont arrêtées à quelques mètres des giratoires situés aux extrémités de l’avenue. Les bandes sont continues, à l’exception d’une interruption au niveau de l’arrêt de bus Gambach, à la montée ainsi que dans les deux sens, aux feux pour piétons. A l’intersection avec la rue des Ecoles (bande descendante) et avec le Chemin de la Tour-Henri (bande montante), les bandes cyclables sont marquées en rouge pour améliorer la sécurité. Les trois places de stationnement situées dans le sens montant, peu avant le giratoire avec les axes Gambach-Montenach, sont supprimées pour permettre la continuité des bandes cyclables. Ces places posent aujourd’hui un problème de sécurité pour les cyclistes qui doivent faire un décrochement pour les éviter, alors qu’ils roulent à faible allure, en montée, sur une route à fort trafic.

En bas de l’avenue, les présélections sont raccourcies afin de permettre d’allonger au maximum la bande cyclable. Dans ce même but, l’avenue est mise en voie centrale banalisée jusqu’au passage piéton, à l’intersection avec la rue des Ecoles. Devant ce passage piéton, régulé par des feux, la bande médiane est conservée et des bandes d’arrêts sont marquées pour les voitures et les cycles.