Bandes cyclables - Avenue du Midi

Marquage de bandes cyclables dans les deux sens du carrefour Richemond au carrefour Vignettaz-Midi. Mise en voie centrale banalisée de la rue.

Image

Détails

Caractéristiques techniques

  • Largeur de la chaussée: min.  8.1 m; max.  9.6 m

  • Longueur de la chaussée: 422 m

  • TJM: 18’600 veh./jour

Planification
Première étape d’un aménagement cyclable qui sera amélioré dans le cadre du projet TransAgglo

Financement
Budget de fonctionnement

Initié par
Service de la mobilité de la Ville de Fribourg

Mise en service
Courant 2019

Contact
Antoine Bussard, Service de la mobilité, 026 351 74 42

Bilan

Suppression d’une présélection au niveau du chemin de Monséjour et redimensionnement de la longueur de la présélection en direction du carrefour Richemond. Trafic principal inchangé.

-----

Pas de changement

Sécurisation et facilitation du trajet

+ 197m de bande cyclable direction Vignettaz-Midi et + 101 m direction Richemond

-----

Suppression de l’avancée du trottoir rendue inutile par la suppression des places de parc

Suppression de quatre places de stationnement

Suppression d’une place de livraison

Plan

Image

Description

Des bandes cyclables sont marquées sur toute la longueur de l’avenue dans les deux sens. En raison du gabarit étroit de l’avenue, leur largeur est limitée à 1.20 m, ce qui est conforme à la norme pour une situation à plat, sans montée. Pour permettre le marquage des bandes cyclables, l’avenue est mise en voie centrale banalisée. Les bandes cyclables sont marquées jusqu’à quelques dizaines de mètres du carrefour Richemond en raison de la présence de boucles de détection pour les feux de signalisation du carrefour.

Dans les deux sens, la bande cyclable est interrompue au niveau de l’arrêt de bus Midi. En direction du carrefour Vignettaz-Midi, pour améliorer la sécurité, la bande cyclable est marquée en rouge au croisement avec le chemin de Monséjour. Entre les numéros 21 et 27b de l’avenue, deux places de stationnement ainsi qu’une place de livraison sont supprimées pour permettre la continuité de la bande cyclable. Ces places posent aujourd’hui un problème de sécurité pour les cyclistes, qui doivent faire un décrochement pour les éviter alors qu’ils roulent sur une route à fort trafic. Deux autres places de stationnement, situées sur le bas de la route de la Vignettaz, empiètent sur l’avenue du Midi et obligent les cyclistes à faire un décrochement. Pour des raisons de sécurité, ces deux places sont également supprimées.