Parcs et promenades

La Ville de Fribourg doit réfléchir à la place qu’elle souhaite donner à la nature en ville et à la qualité de ses espaces verts. Elle aborde cette réflexion en développant trois thématiques précises :

  • Le thème de la Sarine comme unité paysagère qui constitue l’identité même de la Ville et de sa structure urbanistique. Elle offre un potentiel de promenade au fil de l’eau qu’il s’agit de mettre en valeur. 
  • Le thème des espaces verts périurbains au travers du quartier périphérique du Schoenberg, en y intégrant la dimension sociale.
  • Le thème de la fleur comme ornement de la ville à traiter comme objet d’urbanité.

Ces trois axes complémentaires permettent d’élaborer une approche applicable à tous les autres espaces verts de la Ville.

Les espaces verts de la commune représentent 78 hectares (soit l’équivalent de 130 terrains de football) comprenant les forêts, les plantations, 4400 arbres d'avenues et les terrains de sport. Pour remplir ces tâches, la section emploie en majorité des jardiniers, des floriculteurs et des paysagistes. Elle forme entre quatre et six apprentis par année. L’exploitation et l’entretien de ces espaces verts engendrent des coûts relativement élevés. En vue de les réduire, la Ville doit actuellement repenser ses espaces verts et redéfinir leur planification, sans toutefois remettre en cause leur importance.

Les espaces boisés de la ville de Fribourg, avec leurs forêts variées, leurs points de vue, leurs sentiers et leurs bancs vous offrent un espace de détente en pleine ville. Cet écosystème a besoin de votre participation pour fonctionner durablement. Respecter les règles suivantes, c’est aussi préserver ces forêts qui vous accueillent. Les forêts de la Ville de Fribourg vous disent merci!

merci d’emprunter les chemins et sentiers officiels, vous participerez ainsi à la préservation de la végétation et vous vous déplacerez en sécurité.

merci d’emporter vos déchets et de les jeter à la poubelle en quittant la forêt, elle restera propre et accueillante après votre passage.

merci de ne pas circuler avec des véhicules motorisés en forêt.

merci de respecter les autres usagers de la forêt, en tenant votre chien en laisse.

merci de respecter la mesure de sécurité mise en place en cas de travaux forestiers.

L'engagement biodiversité

La biodiversité, qui désigne l’ensemble de la diversité naturelle des organismes vivants, est nécessaire à la survie de l’homme et de son environnement. En effet, chaque espèce a une place précise sur terre et une interaction spécifique avec les autres êtres vivants.

Cependant, la biodiversité n’a jamais été aussi menacée. Les activités humaines en sont les principales causes, notamment à travers la surexploitation, la pollution et l’étalement urbain. Le Conseil fédéral a approuvé en 2012 une stratégie nationale  pour la biodiversité mais il ne peut pas agir tout seul. Des efforts doivent être entrepris par tous. C’est pourquoi la Ville de Fribourg prend à cœur cette problématique en essayant d’amener des solutions concrètes et invitent ses habitants à faire de même.

L’engagement biodiversité de la Ville de Fribourg

La Ville de Fribourg, et plus particulièrement son secteur Parcs et Promenades, a mis en place plusieurs mesures ces dernières années dont:

  • La favorisation des plantes vivaces et des espèces indigènes (principalement lors de remplacements planifiés de haies ou de buissons)
  • La création d’abris à insectes et de nichoirs
    nichoirs (rouge-queue noir, grimpereau, harle bièvre, chauves-souris) à la Motta, nichoirs (chauves-souris…) et hôtels pour les abeilles sauvages au cimetière, etc.
  • La lutte contre les espèces invasives (Renouée du Japon, laurelles, …)
  • La mise en place de tas de bois comme refuge pour la faune
  • L’utilisation minimale de pesticides et d’herbicides (en favorisant les auxiliaires des cultures pour les ravageurs)
  • Le taillage des haies en dehors de la période de nidification des oiseaux (septembre-février)
L’engagement biodiversité chez vous

Les jardins et les balcons sont des endroits également importants pour la biodiversité, car ils peuvent accueillir de nombreuses espèces de faune et de flore. Chacun peut donc agir localement pour la préservation de la nature et de l’environnement. Voici quelques pistes possibles et des astuces pour votre engagement:

  • Charte des jardins
    La charte des jardins est un document qui explique dix bonnes pratiques à adopter pour favoriser la nature dans un jardin.
    Des conseils concernant la pelouse et la tonte, la haie, le nettoyage, les biocides, l’éclairage, les passages à animaux, les limaces, les plantes exotiques envahissantes, le chat, le compostage des déchets et  la piscine permettent d’agir positivement pour la biodiversité. En signant la charte des jardins, on s’engage moralement à en suivre les principes.

  • Plantes envahissantes
    Les plantes envahissantes peuvent menacer la nature ou être dangereuses pour la santé de par leur force de développement supérieure aux plantes locales. Il ne faudrait donc pas installer ces plantes et idéalement se débarrasser de celles qui poussent déjà ou, du moins, prendre des mesures pour éviter leur prolifération. Pour cela, il existe quelques mesures simples comme éliminer leurs fruits, graines et fleurs fanées pour éviter leur propagation et avoir une attention particulière lors de la fauche et de l’élimination des déchets (surveillance attentive aux outils employés et incinération à la place du compostage).

  • Haies
    La haie est un véritable refuge à biodiversité. Elle est en effet composée de différentes espèces d’arbustes et d’arbres indigènes et beaucoup d’animaux y trouvent un endroit idéal pour se nourrir et se reproduire. Il faut cependant suivre quelques conseils pour la plantation et l’entretien de sa haie:
    Haie d’essences indigènes (canton de Genève)
    Création d’une haie vive (canton de Genève)
    Haie champêtre (lamaisonnature).

  • Hérissons
    Le hérisson est considéré comme une espèce "parapluie": s’il trouve ses ressources et survit, l’écosystème et sa biodiversité est en bonne santé.
    Néanmoins, de trop nombreux hérissons sont tués chaque année alors que de petits gestes simples peuvent lui sauver la vie. Voici donc comment accueillir le hérisson au jardin.

  • Papillons
    La plupart des espèces de papillons en Suisse sont menacées. Pourtant, ils ont un rôle très important pour nos écosystèmes et leurs chaînes alimentaires. Ils sont en effet de grands pollinisateurs et constituent des proies pour de nombreuses autres espèces telles que les oiseaux, les araignées ou autres petits mammifères. De nombreux moyens existent pour aider à préserver cette espèce. Vous pouvez agir avec ces 21 gestes pour les papillons ou encore aménager vous même un jardin à papillons.

Autres liens pour protéger la biodiversité au quotidien

L’objectif de la Fondation Nature & Economie est d’aménager les sites d’activités, les gravières et les zones d’habitation de façon plus naturelle. Pour y arriver, elle certifie les sites présentant de grandes qualités naturelles, tout en encourageant et en accompagnant les acteurs concernés par les aménagements extérieurs ou le fonctionnement d’espaces extérieurs. La fondation reste à disposition pour de plus amples informations.

Et enfin, La maison nature donne quelques conseils pour un jardin au naturel.