Postulat n° 21 - Demande d’étudier la possibilité d’augmenter la représentativité des femmes et des personnes sexisé·e·s dans l’espace public au travers du nom des rues et emplacements en ville de Fribourg

S. Boggian (Vert·e·s), C. Goy (Vert·e·s), M. Mendez (Vert·e·s), F. Menétrey (Vert·e·s), M. Vonlanthen (Vert·e·s), E. Nobs (CG-PCS), E. Piller (PS), C. Revaz (Le Centre/PVL), A. T. Fontes Martins (Le Centre/PVL), A. Salina (PLR), M. Giller-Zbinden (UDC)

Développement du postulat

Les villes et leurs aménagements n’échappent pas aux inégalités de genre. L’écrasante majorité de noms de rue portant des noms d’hommes en est un exemple mesurable qui reflète et reproduit ces inégalités. La sous-représentativité des femmes et des personnes sexisé·e·s dans les noms de rues et emplacements participe en effet à leur invisibilisation dans l’espace public aussi bien que dans l’Histoire.

En effet, une étude menée par la RTS en 2019 dans différentes villes romandes conclut qu’à Fribourg, seules 10% des noms de rues et emplacements honorent des femmes[1]. Ainsi, seules Adèle d’Affry - bien que sous le pseudonyme masculin "Marcello", Madeleine Eggendorffer, Eleonore Niquille, Catherine Repond, Athénaïs Clément, Sainte-Agnès, Sainte-Catherine, et Sainte-Thérèse ont une rue ou une place à leurs noms.

Si la féminisation des noms de rues et de lieux peut apparaître symbolique, elle répond néanmoins à plusieurs problématiques concrètes. Équilibrer la représentativité des noms de rue, c’est en effet équilibrer la place qui est faite à chacun-e-x dans la ville et s’éloigner d’une ville faite par et pour les hommes[2]. C’est aussi reconnaître à sa juste valeur la place des femmes et des personnes sexisé·e·s dans l’histoire de notre ville, canton et pays, et rendre visibles et accessibles leurs accomplissements en vue de construire un avenir égalitaire et inclusif.

D’autres villes de Suisse romande ont déjà fait un premier pas vers une représentation plus équilibrée dans leurs noms de rues et emplacements; Genève[3], Lausanne[4] et Neuchâtel[5] ont ainsi décidé de nommer plusieurs rues d’après des personnalités féminines, alors que Lausanne[6] et Vevey[7] ont baptisé une place de leur centre-ville "place du 14 juin" en l’honneur de l’inscription dans la constitution suisse du principe d’égalité le 14 juin 1981 et de la mobilisation massive des 14 juin 1991 et 2019.

En ville de Fribourg, plusieurs initiatives ont également permis de mettre en lumière cette thématique. On pense, par exemple, aux actions du collectif de la grève féministe rebaptisant plusieurs rues et places fribourgeoises lors des mobilisations du 14 juin, aux balades historiques guidées organisées par l’association Femmes à Fribourg, ou encore au parcours "les (in)connues" récemment proposé par la ville de Fribourg. Donner une plus grande visibilité aux femmes et aux personnes sexisées dans l’espace public, en leur accordant notamment plus de noms de rue et emplacements, serait un pas concret et important pour mieux visibiliser et légitimer leur présence dans les rues et leur rôle dans l’Histoire.

 

Pour ces raisons, nous demandons au Conseil Communal d'étudier la possibilité d’augmenter la représentativité des femmes et des personnes sexisées dans l’espace public, en consultation et collaboration avec les associations fribourgeoises actives dans ce domaine, notamment en:

  • nommant des rues et emplacements actuellement dépourvus de noms, et/ou renommant des rues et emplacements, d’après des femmes et des personnes sexisées, ou d’après des noms féminins;
  • nommant ou renommant une rue ou un emplacement central en l’honneur du mouvement féministe des 14 juin 1991 et 2019 qui a marqué les luttes pour l’égalité et mobilisé massivement la population.

Fribourg, le 14 septembre 2021

[1] https://www.rts.ch/info/suisse/10294118-seules-71-des-rues-portant-le-nom-de-personnalites-honorent-les-femmes.html

[2] Voir Raibaud Yves, "La ville faite par et pour les hommes", 2015.

[3] https://www.geneve.ch/fr/actualites/ville-geneve-feminise-noms-rues

[4] https://www.lausanne.ch/portrait/cohesion-sociale/egalite-et-diversite/100-femmes.html

[5] https://www.neuchatelville.ch/fr/medias/actualites/detail/la-ville-de-neuchatel-va-rebaptiser-un-espace-du-nom-de-tilo-frey/

[6] https://www.lausanne.ch/portrait/cohesion-sociale/egalite-et-diversite/femmes-espace-public/place-14-juin.html

[7] https://www.vevey.ch/Place_14-Juin