Postulat n° 24 - Demande d’améliorer l’offre des halles de sport de la ville pour les sociétés sportives

V. Grady (PLR), D. Krienbühl (PLR)

Développement du postulat

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a d’ores et déjà largement expliqué qu’il y a des déficits dans la santé de la population qui pourraient être enrayés par une intensification de l’activité physique. Le potentiel en ville de Fribourg n’a pas encore été assez exploité. Des sociétés sportives se plaignent régulièrement qu’il n’y a pas assez de disponibilités concernant les halles de sport. Des clubs d’unihockey, de handball, de futsal, de volleyball et des sociétés de gymnastique ont de la peine à obtenir des salles pour leurs entraînements.

Cette situation pourrait être améliorée de trois manières:

Premièrement, il serait bienvenu de réviser le règlement d’utilisation des installations sportives en termes d’horaires et de donner la possibilité d’utiliser ces installations jusqu’à 22.30 heures en semaine, par exemple, et d’être beaucoup plus flexible sur les périodes de vacances d’automne et à Pâques ainsi que pour les demandes sur les week-ends, et de digitaliser et d’harmoniser le système des clés afin de ne pas prolonger les horaires de travail des concierges, mais aussi de responsabiliser les utilisateurs avec des solutions digitales facilement contrôlables.

Dans ce sens, il n’y a pas d’investissements colossaux à effectuer pour faciliter la vie des clubs et du Service des sports de la Ville de Fribourg.

Deuxièmement, la Ville de Fribourg pourrait chercher des halles ou des salles qui ne sont pas utilisées pour le but initialement prévu. Dans cette catégorie, on peut notamment citer le cas de la Salle des fêtes. Il existe également des salles qui appartiennent à l’Etat de Fribourg et qui sont excessivement chères, et de ce fait, peu attractives pour les clubs de sport. Il serait peut-être judicieux d’analyser si la Ville de Fribourg et l’Etat de Fribourg ne pourraient pas discuter d’une nouvelle convention tarifaire à propos des infrastructures propriétés de l’Etat de Fribourg sises sur le territoire communal.

Toutes ces halles et ces salles pourraient certainement être mieux exploitées par des clubs de sport et des sociétés de gymnastique. Par ce biais, on pourrait également optimiser sans devoir investir d’énormes sommes d’argent.

Troisièmement, il existe aussi parfois des projets privés concernant de salles de sport. Ce genre de salles peuvent être construites et financées par des privés. Seul hic, le terrain nécessaire pour de telles salles n’est que peu disponible. Pour résoudre ce problème, une liste publique des terrains disponibles pour de tels projets devrait voir le jour.

Il serait également envisageable de transformer une ancienne halle de production en salle de sport en y posant des sols adéquats. Dans ce cas, on devrait également établir une liste publique des objets disponibles.

Le Conseil communal est chargé de vérifier la possibilité d’une révision du règlement d’utilisation des installations sportives pour gagner en souplesse et flexibilité pour les clubs. Le Conseil communal est aussi mandaté afin d’analyser où il existe des halles de sport potentielles qui pourraient être mises à disposition des clubs sportifs et des sociétés de gymnastique. En plus, le Conseil communal vérifiera l’opportunité de discussions avec l’Etat de Fribourg concernant les infrastructures étatiques sises sur le territoire communal. Pour terminer, le Conseil communal vérifiera aussi la possibilité des terrains disponibles pour y construire de nouvelles salles ou s’il existe d’anciennes halles de production qui pourraient être transformées en salles de sport.

Fribourg, le 14 septembre 2021