Postulat n° 75 - Demande d’étudier la possibilité de réaliser un projet pilote de chauffage et refroidissement urbain utilisant du CO2

J.-T. Vacher (Le Centre/PVL), V. Kohler (Le Centre/PVL), S. Jordan (CG-PCS), A. Salina (PLR), G.-N. Jelk (PS), J. Uldry (UDC), A. Baechler (Vert·e·s)

Développement du postulat

La Haute école en ingénierie (HES-SO Valais) et l'EPFL ont développé une nouvelle technologie qui permet un réseau de distribution de chaleur et de froid utilisant du C02 (liquide et gazeux) sur le principe des pompes à chaleur, sans rejet de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. La poursuite d'un tel modèle permettrait notamment une autonomie en énergie à plus long terme. Ce projet mis en place par la HES-SO et l'antenne valaisanne de l'EPFL a été développé en collaboration avec la start-up ExerGo (https://exergo.ch/) et les entreprises régionales Zero-C (https://suisse.zero-c.com/fr/) et Oiken (https://oiken.ch/) et est soutenu par l'Office fédéral de l'énergie. En 2020, 47% de nos besoins en énergie étaient utilisés pour se loger, contre 37% pour les transports et 17% pour l'industrie. Avec un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre provenant des systèmes de chauffage et de refroidissement, ce secteur joue un rôle essentiel dans la transition vers un monde décarboné.

Cette nouvelle technologie permet notamment:

-           d'économiser de l'énergie dans son fonctionnement;

-           d'avoir des conduites plus petites;

-           d'éviter le risque de gel (contrairement à l'eau);

-           d'avoir des canalisations enfouies moins profondément entraînant des travaux de génie civil moins coûteux et plus simples.

Cette innovation pourrait être un excellent complément au programme de CAD. Quelles synergies le Conseil communal voit-il? Ce postulat demande au Conseil communal d'étudier les opportunités d'une collaboration avec les développeurs du programme afin de réaliser un projet pilote qui puisse être développé par la suite sur le territoire communal et dans de futures constructions. Les postulants requièrent une estimation du coût financier de la mise en place d'un tel projet pour la commune. Les postulants prient par ailleurs le Conseil communal d'étudier les synergies possibles avec le dispositif du chauffage à distance.

Sources:

30.08.22, 19h30 RTS: https://www.rts.ch/info/sciences-tech/13345050-dans-le-futur-les-villes-sechaufferont-et-se-refroidiront-avec-du-gaz-carbonique.html

30.08.22, Le Temps: https://www.letemps.ch/economie/decarboner-grace-co2-pari-campus-energypolis

16.01.22, Le Matin Dimanche: La ville suisse du futur se chauffe proprement au C02.

 

Fribourg, le 14 septembre 2022