Question n° 63 - Mesures proposées par la Ville de Fribourg pour éviter l’endettement chronique de ses employé·e·s 

A. Schaller (Vert·e·s)

Question

La Présidente de Dettes Conseils Suisse, l'association faîtière des organisations de désendettement, relevait il y deux semaine à la RTS la progression de l'endettement de la population suisse et l'importance de l'intervention précoce des employeurs vis-à-vis de ses employé·e·s en situation d'endettement. De ce fait, la question que je pose est la suivante:

Est-ce que des mesures sont proposées aux membres du personnel de la Ville de Fribourg en situation d’endettement pour les soutenir et éviter un endettement chronique? Et si oui, lesquelles?

Réponse du Conseil communal

D'une manière générale, la situation financière d'une personne relève de sa sphère intime et il nous est impossible d'agir tant que la personne n'a pas fait état de sa détresse. Même un relevé de l'Office des poursuites n'est pas forcément probant et l'absence de poursuite n'est pas le garant d'une situation financière saine. Comme vous le relevez très justement, la honte et le déni sont deux aspects récurrents dans les situations de surendettement. Nous apportons un soutien avec notre fonds de secours et nous aiguillons également les collaboratrices et les collaborateurs concernés auprès de certains de nos services qui ont l'habitude de traiter ces situations, notamment le Service de l'aide sociale ou le Service des curatelles d'adultes. Ces services peuvent donner des conseils précieux ou les aiguiller vers des institutions spécialisées, par exemple, Caritas, SOS dettes conseils ou autres.

Autres Fragen des Generalrats