Postulat n° 157 - Demande d’étudier la possibilité d’instaurer un monitoring de la pauvreté en ville de Fribourg

V. Abate (Verts), G. Bourgarel (Verts), C. Chopard (Verts), O. Collaud (Verts), F. Menétrey (Verts), M. Mendez (Verts), F. Ragusa (Verts) et J. Vuilleumier (Verts)

Développement du postulat

Le taux de pauvreté dans le canton avant le confinement de ce printemps était de 3%. Bien souvent, les populations les plus précaires se concentrent dans les villes et Fribourg n'y échappe pas avec un taux de 4.8% en 2016[1]. La crise actuelle nous a fait la démonstration qu'une partie de la population se situe dans une zone grise que certains appellent "précarité", d'autres pauvreté cachée.

La prévention des situations à risque est possible, à condition d'avoir un état des lieux suffisamment précis et une volonté politique. Le Canton de Fribourg établi régulièrement un "rapport sur la situation sociale et la pauvreté" qui apporte un éclairage sur la situation actuelle mais aussi sur les défis futurs et les éventuelles bombes à retardement comme la pauvreté des enfants.

Cet instrument de gouvernance serait un moyen de resserrer la collaboration entre la Ville et le Canton en matière de politiques sociales et d'avoir une vue d'ensemble plus précise pour pouvoir actionner les bons leviers et mettre en œuvre des politiques encore plus cohérentes avec la réalité du terrain.

Afin de répondre à ces enjeux, les postulants demandent au Conseil communal d'étudier la possibilité de mettre en place un monitoring de la pauvreté en ville de Fribourg.

Fribourg, le 29 juin 2020

 

[1] "Rapport sur la situation sociale et la pauvreté dans le canton de Fribourg, 2016"