Postulat n° 177 - Demande d'étudier la possibilité de garantir durablement les activités des institutions à caractère social actives sur le territoire

E. Moussa (PS), M. Loup (PS) et M. Jordan (PS)

Développement du postulat

Les postulants·e·s saluent les démarches proactives de la Ville pour approcher les différentes institutions à caractère social actives sur le territoire et leur offrir un soutien financier dans le cadre des mesures urgentes adoptées en réaction à la pandémie de covid-19. De manière générale, la Ville s'engage pour ces structures qui jouent un rôle déterminant pour la population de notre cité, et en particulier la plus précarisée.

Force est toutefois de constater que la survie de ces structures est menacée à court terme pour certaines et à moyen termes pour d'autres. La situation d'espacefemmes-frauenraum a été publiée et commentée dans la presse, mais d'autres institutions reposant sur des modes de financement similaires se trouvent également en danger. De fortes incertitudes planent sur les montants alloués à ces structures par la Confédération et le Canton, que ce soit sur la base de subventions ou de mandats de prestations.

Si la Ville n'a pas à se substituer à l'Etat, qu'elle n'a pas les mêmes tâches ou compétences, il n'en demeure pas moins que les habitantes et les habitants de notre ville bénéficient grandement des prestations de ces structures et que celle-ci complètent efficacement un filet social dont les mailles sont très larges par endroits.

Les postulants·e·s demandent au Conseil communal d'examiner dans quelle mesure et par quels moyens la Ville peut poursuivre son engagement, respectivement entreprendre de nouvelles démarches, pour garantir la présence à long terme sur le territoire communal de ces structures et ainsi de leurs prestations indispensables à la cohésion sociale et particulièrement bénéfiques pour la population.

Fribourg, le 16 décembre 2020