Postulat n° 34 - Demande d’étudier la possibilité de mettre à disposition des contribuables des montants incitatifs "entretien vélo" visant à améliorer la sécurité et la fluidité du trafic en ville de Fribourg

S. Jordan (PS), M. Vonlanthen (PS), B. Dietrich (PS)

Développement du postulat

La pratique citadine du vélo revêt de multiples avantages: elle favorise la santé de ses utilisateurs·trices; elle diminue la pollution et rend service à l'environnement; elle fluidifie le trafic en réduisant la part de la circulation automobile. Malgré de louables efforts, Fribourg figure en queue de peloton des villes suisses en ce qui concerne le développement du trafic cycliste. La ville souffre d'un déficit cyclable depuis longtemps. Cette réalité est démontrée par plusieurs enquêtes récentes (Union des Villes Suisses, Pro Vélo et Presses universitaires Suisses).

Seuls 10% des habitant·e·s de Fribourg utilisent le vélo pour se déplacer. C'est peu par rapport aux autres villes suisses. Bonne nouvelle cependant: par effet collatéral du covid, le vélo n'a jamais été aussi plébiscité par les Fribourgeois·e·s. En témoignent les ruptures de stock des deux roues dans les commerces régionaux et l'achat sans précédent de vélos d'occasion. Mais qui dit augmentation du parc cycliste, dit aussi nécessité d'avoir un parc bien entretenu pour garantir la sécurité de toutes et tous.

Ce postulat demande au Conseil communal d'étudier la possibilité de mettre à disposition des contribuables des montants incitatifs "entretien vélo" selon les modalités qui pourraient être les suivantes:

  • Les montants incitatifs sont d'une valeur symbolique (prix indicatif de 30 à 50 francs).
  • Ils sont valables dans les ateliers et commerces de vélos de la ville de Fribourg.
  • Ils sont destinés au financement des réparations et des services, mais pas des achats.
  • Chaque citoyen·ne peut en bénéficier une fois par législature.

Finalement, cette mesure permettrait à la ville de Fribourg d'atteindre plusieurs buts:

  • Simuler la pratique citadine du vélo.
  • Fluidifier le trafic urbain.
  • Maintenir un parc vélo en bon état et renforcer la sécurité des cyclistes et des autres usagers·ères de la route.
  • Réduire l'empreinte carbone.
  • Encourager les artisans et commerces vélos locaux à maintenir une offre de proximité.
  • Innover et contribuer à ce que Fribourg comble son retard en la matière.

Fribourg, le 11 octobre 2021

Autres postulats