Résultats de l'enquête sur l'accueil extrafamilial

La Ville de Fribourg publie les résultats de sa deuxième enquête sur les besoins des familles en places d'accueil extrafamilial de jour. Elle constate un manque de 89 places pour le secteur préscolaire et de 80 places pour l'accueil extrascolaire. Des agrandissements et de nouveaux engagements devraient permettre d'améliorer la situation.

Conformément aux exigences de la Loi cantonale sur les structures d'accueil extrafamilial (LStE), la Ville de Fribourg a procédé à sa deuxième enquête sur les besoins des familles en places d'accueil extrafamilial de jour, après celle réalisée en 2012. Cette enquête concerne la demande auprès des accueils extrascolaires (AES), ainsi qu'auprès des crèches et de l'Association pour l'accueil familial de jour (AAFJ). Le questionnaire utilisé dans cette enquête a été mis à disposition par le Service de l'enfance et de la jeunesse (SEJ).

La Ville de Fribourg met tout en œuvre pour couvrir l'essentiel des besoins de la population concernant l'accueil extrafamilial de jour. Elle continuera ses efforts en fonction de l'évolution des besoins.

7026 questionnaires ont été envoyés aux parents d'enfants âgés de 0 à 12 ans de la commune. 1017 questionnaires ont été retournés, soit un taux de réponse de 14,47%, plus bas qu'en 2012 (37%). Les réponses concernaient 847 enfants en âge préscolaire et 824 en âge scolaire.

Secteur préscolaire

Sur la base des données récoltées, la Commune constate un manque de 89 places d'accueil pour le secteur préscolaire. S'agissant des crèches subventionnées de la Ville, une liste d'attente centralisée (LAC) permet par ailleurs de constater que 161 enfants attendent une place, dont 72 à naître (état au 30 septembre 2016). Sachant qu'une place en crèche permet d'accueillir en moyenne 2,6 enfants, 62 places environ sont nécessaires dans les crèches, d'après la LAC. Aux besoins auprès des crèches s'ajoutent également ceux nécessaires auprès de l'AAFJ.

Les moyens mis à disposition et les développements envisagés par la Ville devraient permettre de répondre en grande partie aux besoins des familles d'ici fin 2018. En 2017, l'agrandissement des crèches Pérollino et de la Providence permettront de mettre 23 nouvelles places à la disposition de la population (11 à Pérollino, 12 à la Providence). Un projet d'agrandissement de la crèche de l'Arche des enfants est également en cours, et devrait permettre la création de 13 nouvelles places.

D'autres projets sont en cours d'examen et pourront être soutenus par la Ville en fonction des besoins et des possibilités financières. Un effort financier supplémentaire en faveur de l'AAFJ doit aussi permettre d'augmenter sa capacité de dix places environ. L'enquête a également mis en évidence que le manque de places concerne surtout les bébés, jusqu'à 2 ans. Des places d'accueil sont d'ailleurs encore disponibles dans les crèches subventionnées de la Ville pour les enfants de 2 à 4 ans.

Secteur extrascolaire

Concernant le secteur extrascolaire, le manque est évalué à 80 places. Les agrandissements effectués (Vignettaz, Jura, Schoenberg) ou prévus (Werkhof) devraient permettre de proposer une offre plus étendue à la population. Ce développement doit encore s'accompagner de l'engagement conséquent de personnel supplémentaire. 6,4 équivalents plein temps supplémentaires sont prévus dans le budget 2017.

Lors de la construction de nouveaux pavillons sur le site de l'école de la Vignettaz, le développement des possibilités d'accueil dans ce quartier sera réexaminé.