fribourg (ou)vert en phase de réalisation

Communiqué de presse commun de l'Agglomération de Fribourg, et de la Ville de Fribourg

Quatre nouveaux espaces récréatifs verront le jour au Schoenberg. La phase de réalisation de ce projet a été lancée ce jeudi avec la précieuse collaboration des élèves de l'école de la Heitera.

Des enfants francophones et germanophones de l’école de la Heitera ont enlevé le pavage du site situé à l'angle de l'avenue Jean-Marie Musy et de la route Monseigneur-Besson, dans le quartier fribourgeois du Schoenberg. Avec cette action, fribourg (ou)vert entre officiellement en phase de réalisation.

Ce projet a pour objectif d’agir en faveur de la qualité du cadre de vie, de la cohésion sociale et d’une amélioration de la place de l’enfant dans le quartier du Schoenberg. fribourg (ou)vert est cofinancé par l’Agglomération, à titre de mesure du Projet d’agglomération de troisième génération, ainsi que par des partenariats public-privé (voir communiqué de presse du 14 juin 2018).

Quatre sites ont été retenus pour le projet fribourg (ou)vert :

  • Parc du petit Renard. Ce projet est réalisé avec le soutien du programme « Paysage éducatif » organisé par la Ville de Fribourg. Il propose un grand parcours permettant de grimper, faire du toboggan et se faufiler sous des souches d’arbres. Une balançoire en nid d’oiseau sera installée au sommet d’un talus. Selon les souhaits des enfants, le parc sera baptisé «Parc du petit Renard»; un renard géant, formé par des mouvements de terrain, avec des oreilles en saule tressé, sera l’emblème du parc. L’aspect participatif de ce projet est soutenu financièrement par le Service de la jeunesse de l'Etat de Fribourg.
  • Parc des Maggenberg. L’aire de jeux actuelle sera agrandie. Il y aura une pompe à eau et un chemin d’écoulement, ainsi qu’une nouvelle balançoire en nid d’oiseau. Des arbres et un voilage apporteront de l’ombre. A terme, le grand champ permettra de jouer, de faire du yoga ou simplement de se reposer. Des tables de pique-nique et un gril seront installés à proximité d’un couvert, qui accueillera aussi de nouvelles toilettes publiques. Pour faciliter l’accès au site, une place « dépose-minute » sera à disposition des personnes à mobilité réduite.
  • Autour du foot. L'espace situé entre le terrain de football de Mon Repos, les terrains des privés adjacents et le centre d'animation socioculturelle du Schoenberg sera revalorisé. Des petites buttes avec des jeux pour enfants, ainsi qu'un street workout, seront aménagés autour du terrain de foot. Celui-ci sera encadré par de petites places permettant aux usagers de se reposer à l'ombre des arbres. Une fresque murale réalisée par un-e artiste fribourgeois-e de manière participative avec des jeunes du quartier égaiera le site.
  • Préfleuri. Il s'agit d'un jardin créé, géré et animé conjointement par la population du Schoenberg (ou d’ailleurs) et le centre d’animation socioculturelle du quartier qui, sur mandat de la Ville, a engagé pour ce faire une animatrice avec des compétences de jardinage. Les animatrices du  projet Couleur Jardin de la Croix-Rouge fribourgeoise ont participé aux réflexions concernant son fonctionnement. Il est ouvert à tous et évoluera au gré des envies et des idées. Il n’est pas nécessaire d'avoir de l'expérience du jardinage pour y prendre part. Comme pour le parc du petit Renard, les futurs utilisateurs seront invités à participer aux travaux de réalisation. Son ouverture est prévue cette année.

La population du quartier a été fortement impliquée dans la conception de ce projet, au travers notamment différents ateliers participatifs (voir communiqué de presse du 14 juin 2018). Les élèves de l’école de la Heitera ont ainsi pu dessiner la place de jeux de leurs rêves. La mise à l'enquête publique des différents projets d'aménagement, en juin 2018, n'a donné lieu à aucune opposition.

Le dépavage de la place n'est qu'une première étape. Les enfants seront encore impliqués au début de l'été. Ils planteront des arbustes, poseront le matériau anti-chutes ou peindront les jeux en bois. La réalisation des différents autres projets s'étalera tout au long du printemps et de l'été.

Les travaux s'achèveront à l'automne. A l’exception du jardin partagé Préfleuri, les sites resteront toutefois fermés au public jusqu'en 2020, ce qui permettra à la végétation de croître. Une grande fête d'inauguration aura lieu à la fin du printemps 2020.

Quartier(s)