Postulat n° 186 - Demande d’étudier la possibilité de mettre en place une zone de rencontre sur le plateau de Pérolles

G. Collaud (CG-PCS)

Développement du postulat

Constatation

Durant la crise du Covid-19, la plupart des feux de circulation de la ville ont été mis à l'orange clignotant. Ce fut aussi le cas de ceux du plateau de Pérolles. On a alors pu constater d'une part que la cohabitation entre piéton·ne·s et véhicules s'est très bien déroulée. D'autre part, on a pu aussi voir que le goulot d'étranglement résidait dans le giratoire et que les feux ne faisaient que renforcer les bouchons. Ainsi par exemple, en fin de journée, le feu rouge arrête les véhicules en direction de Marly, jusqu'à bloquer le giratoire.

Demande

Nous demandons que la Ville de Fribourg étudie la possibilité de remplacer les feux actuels par une zone de rencontre. Cette configuration aurait l'avantage certain de permettre à tout le monde, piéton·ne·s comme voitures, de pouvoir avancer en continu sans être bloqués, et de faciliter le fonctionnement du giratoire des Charmettes.

De plus, cette zone de rencontre supprimerait partiellement la séparation artificielle entre la Faculté des Sciences et la mensa d’un côté de route, et la Faculté des SES, l'Ecole d'ingénieurs et la bibliothèque de l'autre. Cela rendrait ainsi beaucoup plus attractif le campus de Pérolles qui regroupe des milliers d'étudiant·e·s. En attendant cette étude, nous demandons que la Ville remette les feux dans leur phase clignotante.

Fribourg, le 11 janvier 2021