De nouveaux espaces récréatifs en préparation au Schoenberg

Communiqué de presse commun de l'Agglomération de Fribourg et de la Ville de Fribourg

Le projet d’aménagements récréatifs au Schoenberg fribourg (ou)vert entre dans la phase de conception. Les personnes intéressées sont invitées à prendre part au Groupe des utilisateurs le 11 octobre prochain.

En 2019, cinq nouveaux espaces récréatifs (jeux, loisirs, etc.) et paysagers pérennes verront le jour dans le quartier du Schoenberg. Débuté en 2015, suite à l’aménagement d’une place de jeux dans le parc de Maggenberg, le projet fribourg (ou)vert a pour objectif d’agir en faveur de la qualité du cadre de vie au Schoenberg. Ce projet piloté par le Service d’urbanisme et d’architecture de la Ville de Fribourg est cofinancé par l’Agglomération. En plus du parc de Maggenberg, qui devra voir son aménagement de 2015 complété, quatre autres sites ont été sélectionnés en début 2017 suite à un atelier participatif du 23 février. Il s’agit de l’espace autour du terrain de football du Centre de quartier, des deux parcelles de part et d’autre de l’avenue Jean-Marie Musy, au croisement avec la route de Monseigneur-Besson, ainsi qu’au pied de la première pile du pont de la Poya. Les premières esquisses des projets seront dévoilées et discutées lors du second atelier participatif du Groupe des utilisateurs, le 11 octobre prochain.

Un projet participatif

fribourg (ou)vert veut intégrer une certaine forme de participation à sa gestion de projet. Par l’intermédiaire de l’Association de quartier Vivre au Schoenberg, un Groupe d’utilisateurs a été constitué et est consulté lors des différentes phases. Les inscriptions à ce groupe sont libres et se font auprès de l’Association Vivre au Schoenberg (info [at] quartierschoenberg [.] ch).

Site Paysage éducatif

Sur le site au nord de l’avenue Jean-Marie Musy, au croisement avec la route de Monseigneur-Besson, le bureau bernois mandataire, Fachstelle SpielRaum, mènera un atelier de conception participative le 5 octobre avec des enfants francophones et germanophones de l’école de la Heitera. L’expérience se poursuivra jusqu’à la réalisation en 2019, où les écoliers mobilisés par l’intermédiaire du réseau Paysage éducatif seront invités à « mettre la main à la pâte » durant le chantier de construction. Pour rappel, Paysage éducatif, projet dirigé par la Cohésion sociale de la Ville de Fribourg, a débuté, il y a déjà 4 ans, un travail de mise en réseau des professionnels et des écoles du quartier pour le bénéfice des enfants, des jeunes et des familles du Schoenberg. Ce travail permet de faciliter les relations avec les personnes du quartier et de travailler main dans la main dans un but commun : l’amélioration de l’égalité des chances pour les familles.

Quartier(s)