De nouveaux espaces récréatifs mis à l’enquête publique au Schoenberg

Communiqué de presse commun de l'Agglomération de Fribourg et de la Ville de Fribourg

Le projet d’aménagements récréatifs au Schoenberg, fribourg (ou)vert, sera mis à l’enquête publique ce vendredi 15 juin 2018.

En 2019, quatre nouveaux espaces récréatifs (jeux, loisirs, etc.) et paysagers pérennes verront le jour dans le quartier du Schoenberg. Dans la suite de l’aménagement d’une place de jeux au parc des Maggenberg, le projet fribourg (ou)vert a pour objectif d’agir en faveur de la qualité du cadre de vie, de la cohésion sociale et d’une amélioration de la place de l’enfant dans le quartier du Schoenberg. Ce projet piloté par la Direction de l’Edilité de la Ville de Fribourg et suivi par la Cohésion sociale par le biais de son programme « Paysage éducatif »  est cofinancé par l’Agglomération au titre d’une mesure du Projet d’agglomération de troisième génération. En plus du parc des Maggenberg qui verra son aménagement complété, trois autres sites ont été sélectionnés début 2017 suite, entre autres, à un atelier participatif. Il s’agit de l’espace autour du terrain de football Mon Repos et des deux parcelles situées de part et d’autre de l’Avenue Jean-Marie Musy, au croisement avec la Route de Monseigneur-Besson. Les premières esquisses des projets ont été dévoilées et discutées lors d’un second atelier participatif, qui a permis d’ajuster les propositions en regard des attentes exprimées par les habitants.

Le 15 juin 2018, les projets d’aménagement seront mis à l’enquête publique.

Un projet participatif

fribourg (ou)vert a voulu intégrer une certaine forme de participation à sa gestion de projet. Par l’intermédiaire de l’Association de quartier Vivre au Schoenberg, un groupe des utilisateurs a été constitué et a été consulté pendant les différentes phases du projet, par le biais d’ateliers, et en intégrant également quatre membres aux commissions technique et de pilotage.

Pour deux sites, une participation de la population  plus accrue est attendue pour favoriser la future appropriation de ces nouveaux espaces de vie.  Un atelier de conception participatif a été mené en octobre dernier avec des enfants francophones et germanophones de l’école de la Heitera sur le site à l’angle de l’Avenue Jean-Marie Musy et la Route de Monseigneur-Besson. L’expérience se poursuivra lors de la réalisation en 2019, où les écoliers mobilisés par l’intermédiaire du réseau « Paysage éducatif » seront invités à « mettre la main à la pâte » durant le chantier de construction. En bas de l’avenue Jean-Marie Musy, l’aménagement de plantages va également mobiliser la population et les institutions du quartier pour sa mise en œuvre en 2019. Cette réalisation sera effectuée avec le soutien de la Cohésion sociale. 

Des partenariats public-privé

Afin d’offrir aux habitants du Schoenberg des aménagements extérieurs de qualité et idéalement situés, le projet fribourg (ou)vert a également entrepris des négociations auprès des propriétaires fonciers privés, en vue de la requalification de leurs bienfonds.

Cette démarche a donné aux propriétaires fonciers l’opportunité de valoriser leurs parcelles et, dans le même temps, de compléter l’investissement financier de la Ville et de l’Agglomération sur les sites retenus.

Quartier(s)