Mobilité douce et transports publics favorisés à la rue de Morat

Le marquage de la rue de Morat, étroite et problématique pour la mobilité douce, va être revu: introduction de bandes cyclables de part et d'autre de la chaussée et passage piéton déplacé pour plus de sécurité. La voie de bus, qui a perdu son utilité, sera quant à elle supprimée. Ces améliorations seront apportées conjointement au chantier d'extension du réseau de chauffage à distance. Elles nécessiteront notamment la suppression de treize places de parc, largement contrebalancée par de nouvelles possibilités de stationnement, dans ce secteur.

La Ville de Fribourg poursuit sa politique en faveur de la mobilité douce. En parallèle de la vingtaine de mesures réalisées ou en passe de l'être cette année (cf. communiqué de presse du 25 juin dernier), une attention particulière sera apportée à la rue de Morat. L'étroitesse des lieux et la charge de trafic importante y appellent en effet des adaptations. Le chantier actuellement en cours sur cet axe essentiel qui vise la pose d'un revêtement phono-absorbant et la prolongation du chauffage à distance permettra d'en améliorer la sécurité pour l'ensemble des usagers.

Côté piétons, le passage situé à proximité de la Haute école pédagogique (HEP) sera légèrement déplacé et des îlots de protection plus larges, installés. Par ailleurs, afin de sécuriser davantage cette traversée et rendre plus visible le passage piéton au niveau de la rue de Morat 24, treize places de parc pour automobiles vont être supprimées. Publiée dans la Feuille officielle du jour, cette suppression autorisera l'aménagement de bandes cyclables, de part et d'autre de la chaussée et sur une longueur d'environ 300 mètres de chaque côté. Toutefois, pour que le réseau cycliste soit continu, onze autres places de stationnement devront disparaître. Mais cette mesure sera contrebalancée par la création d'autant de places, à proximité de la porte de Morat. La Ville prévoit en outre la création de 30 places de parc pour vélo, dans cette zone.

Davantage de places de stationnement pour les habitants, les clients des commerces et les touristes
Des améliorations sont également au programme pour les transports publics. Les arrêts de bus vont être déplacés et les quais, élargis et munis de bordures d'accostage spéciales − une première, à Fribourg − afin de répondre aux exigences liées à la Loi sur l'égalité pour les handicapés. La voie de bus, devenue superflue depuis l'ouverture du pont de la Poya, sera dès lors supprimée. En outre, les conditions de circulation des bus se trouveront améliorées grâce à la suppression du stationnement longitudinal.

Quant aux habitants, clients des commerces et touristes, ils gagneront aussi au change grâce à l'accès permanent à plus de 30 places de stationnement, idéalement situées sur le site de la HEP. Près de 30 autres places supplémentaires y seront, elles, à disposition des automobilistes en dehors des heures d'enseignement (soit entre 17 heures et 7 heures, ainsi que durant les week-ends et les jours fériés).

L'ensemble des travaux de marquage se déroulera en fonction de l'avancement du chantier principal et des conditions météorologiques. Quant à la pose du revêtement phono-absorbant, qui nécessitera par la suite un nouveau marquage, elle aura lieu l'an prochain.

Plan et informations supplémentaires disponibles sur www.ville-fribourg.ch/transformations

Quartier(s)