Un projet sélectionné pour la revitalisation de la Sarine

Le lauréat des mandats d'étude parallèles pour la revitalisation de la Sarine a été désigné: il s'agit de "Tamarin", équipe composée des bureaux Ilex paysage urbanisme (Lyon, France), SD Ingénierie Fribourg SA, Biol Conseil SA (Fribourg) et de la consultante Nathalie Luyet (Martigny). La proposition de "Tamarin" a remporté l'adhésion unanime du Collège d'experts. Les cinq projets ayant participé au concours feront l'objet d'une exposition publique au Werkhof du 12 au 27 septembre.

La revitalisation de la Sarine représente un projet à la fois hydraulique et paysager, visant autant à rétablir des processus naturels pour améliorer l’état écologique du cours d’eau qu'à valoriser le patrimoine naturel et bâti de la rivière et de ses abords. Un tronçon de 4 km en ville de Fribourg est concerné, pour un budget total de CHF 6,5 mios. La Ville de Fribourg, maître de l’ouvrage, est soutenue dans la programmation et le financement par l’Etat de Fribourg (Service de l’environnement, section Lacs et cours d’eau) ainsi que par la Confédération (Office fédéral de l’environnement, section Revitalisation et gestion des eaux).

Entre juin et juillet 2017, un appel à candidatures a permis de récolter 21 dossiers. Les cinq équipes retenues pour les mandats d'étude parallèles (MEP) ont développé leurs propositions entre octobre 2017 et juin 2018. Lors d'un dialogue intermédiaire avec le Collège d’experts, le 19 avril 2018, elles ont pu réorienter leur projet avant la présentation finale.

Décision unanime

Le 4 juillet 2018, le Collège d'experts, réuni sous la présidence de Mme Andrea Burgener Woeffray, Directrice de l'Edilité, a examiné les cinq propositions. Toutes respectaient les critères fixés et ont pu être soumises au jugement. À l'issue de la délibération, le Collège d'experts a décidé à l'unanimité de choisir le projet de l'équipe "Tamarin", composée des bureaux Ilex paysage urbanisme (Lyon, France), SD Ingénierie Fribourg SA, Biol Conseil SA (Fribourg) et de la consultante Nathalie Luyet (Martigny), et de le recommander à la Ville de Fribourg.

Le Collège d'experts a apprécié la force de la proposition, qui répond pleinement aux ambitions énoncées dans le cahier des charges. Il a relevé à la fois l’économie de moyens, la clarté, la précision et la simplicité du projet. La présentation des planches est riche en dessins et notes explicatives. Lors de sa séance du 21 août 2018, le Conseil communal a validé la recommandation du Collège d'experts. L'équipe "Tamarin" se voit maintenant attribuer le mandat d'étude et la réalisation du projet.

La Sarine revitalisée comme nouveau parc urbain

Le projet fait une distinction claire entre la réhabilitation du lit et des rives, pour redonner une dynamique naturelle au cours d'eau, et l'apport d'aménagements complémentaires liés au paysage mitoyen, au patrimoine et à l'espace public. Il articule le développement d’équilibres naturels, avec une valorisation des accès et des usages, et l’intégration (optionnelle) d’aménagements urbains. La proposition définit ainsi trois niveaux d'action:

  • la rivière: dynamique alluviale (hydro-morphologique);
  • l'écrin environnemental: reconstitution des biotopes (écosystèmes);
  • les opérations connexes: intégration urbaine (des lieux et des accès).

Les 4 km de la rivière sont requalifiés en quatre séquences principales: Maigrauge, Neuveville, Boucle de l’Auge, Zaehringen/Neigles. Pour chacune d’elles, le projet précise les interventions sur la rivière (quantification de graviers, épis, enrochements), sur les berges (profils, bras morts, graviers), sur la végétation (espèces pionnières, essences riveraines) et sur l’habitat de la faune (espèces cibles et locales).

L’appropriation des espaces publics passe par des liaisons en mobilité douce, avec une distinction entre cheminements existants (conservés tels quels ou améliorés) et nouveaux cheminements. Le projet prévoit une passerelle au niveau de l’Ancien Port, en plus des huit autres franchissements existants. Les principaux aménagements urbains se répartissent entre les Bains de la Motta et les Grandes-Rames, la boucle de l’Auge et le Grabensaal. Des compléments sont proposés en option: pôle nautique, parc des Neigles, terrain de football, passerelles de Zaehringen et des Grandes-Rames, Port, parking de la Motta. Ceux-ci peuvent s'ajouter au projet de revitalisation et être échelonnés dans le temps.

Prochaines étapes

avril 2019
Message crédit d'étude
2021
Message crédit d'ouvrage
2021
Début des travaux
2023
Fin des travaux

Exposition publique

Les projets des cinq participants aux mandats d'étude parallèles feront l'objet d'une exposition publique dans la salle polyvalente du Werkhof (Planche-Inférieure 14) du 12 au 27 septembre, selon les horaires suivants: lundi de 16h à 18h, mardi, mercredi et jeudi de 11h à 14h, vendredi de 17h à 20h, samedi de 10h à 14h. L'exposition sera fermée le jeudi 13 septembre ainsi que les dimanches.

Projets en lien dans le périmètre

En septembre 2017, 8'000 m3 de gravier prélevés près des Neigles ont été déversés dans la Sarine à proximité du pont de Saint-Jean, afin de reformer des îlots et des plages de galets. Cette opération ponctuelle menée par le Service du génie civil, de l'environnement et de l'énergie avait été coordonnée avec le plus vaste projet de revitalisation mené par le Service d'urbanisme et d'architecture.

Thème